Dormemenuiserie » Travaux » Quel est le prix de la pose d’un parquet au m² ?

Pour apporter une touche naturelle et chic à son intérieur, un parquet peut faire ses preuves. Il trouvera sa place dans toutes les pièces à vivre de sa maison et en particulier, dans le salon. Le parquet s’impose également parmi les plus tendances en revêtement de sol. Les gammes de parquets sont largement variées. Mais quel est le prix pour la pose d’un parquet au m2 ?

Pose d’un parquet au m² : les différents types de parquets

Source image :  pixabay

Avant de poser un parquet, il est important de connaître le prix au m2. Tout dépend tout de même du type de parquet à poser : 

Cela peut vous intéresser : Quels sont les volets les plus faciles à entretenir ?

  • Parquet stratifié.
  • Parquet contrecollé.
  • Parquet massif.

Le parquet stratifié est moins cher que les autres modèles. Mais si on recherche la qualité, l’authenticité et la durabilité, il est conseillé de poser des revêtements massifs et contrecollés

Le parquet massif est le plus répandu. Il possède de multiples avantages : 

Avez-vous vu cela : Comment choisir son volet roulant ?

  • Excellent rendu esthétique.
  • Durée plus longue : plus de 100 ans.
  • Différentes essences.

Le parquet contrecollé est communément appelé « parquet flottant ». Il est composé de 3 couches : 

  • Couche d’usure en bois noble.
  • Couche de parement qui sert de support, en bouleau ou en pin.
  • Couche contre balancement qui stabilise l’ensemble.

En effet, il possède aussi de nombreux avantages : 

  • Stabilité.
  • Aucun craquement sous les pas.
  • Lames adaptées à tous types de pose.

Enfin, le parquet stratifié est une innovation récente. Ce revêtement n’en est pas un, car il ne constitue aucune essence de bois. Le parquet stratifié est composé de plusieurs couches. Le support en aggloméré qu’il contient accueille un papier décor qui imite quasiment le bois naturel. 

Pose d’un parquet au m² : les facteurs qui impactent le budget

Évidemment, s’il existe des fourchettes de prix, c’est parce que les familles de revêtement n’ont pas les mêmes qualités et les mêmes caractéristiques. Il faut alors connaître les différents critères qui impactent directement le prix d’une pose de parquet au m2. Il s’agit entre autres de : 

  • L’essence de bois.
  • La dimension et l’épaisseur des lames.
  • Le style du parquet.
  • La finition.
  • La marque.

Ainsi, plus un parquet est haut de gamme, plus le prix sera élevé. Chaque détail d’une pose de parquet impacte le budget. 

La finition d’un parquet par exemple peut être :

  • En vernis.
  • Ciré.
  • Brut.

Pour le style d’un parquet, il y en a plusieurs :

  • Pont de bateau.
  • Chevrons.
  • À l’anglaise.

Enfin, il reste un dernier critère à prendre en compte notamment les travaux annexes. En effet, il ne suffit pas de poser le parquet dans son futur emplacement. Il existe des travaux complémentaires qui assurent la solidité de la pose. Parmi ces travaux figurent : 

  • La dépose d’ancien revêtement.
  • Le ragréage.
  • L’installation d’une sous-couche.
  • La pose de lambourdes.
  • La pose de plinthes.

Les fourchettes de prix pour la pose d’un parquet au m²

Comme déjà évoqué plus haut, tous les types de parquets ne se ressemblent pas et peuvent avoir des particularités propres. Ce qui explique la différence de prix. Le prix de pose d’un parquet au m2 varie selon les exigences du client, selon l’ampleur des travaux, mais selon également le tarif imposé par le professionnel. 

Néanmoins, on peut tout de même considérer quelques fourchettes de prix selon le type de parquet : 

  • Entre 35 – 150 € / m² pour le parquet massif.
  • Entre 25 – 120 € / m² pour le parquet contrecollé.
  • Entre 10 – 55 € / m² pour le parquet stratifié.

Mais le prix de la pose d’un parquet est aussi fixé en fonction du type de pose : 

  • Entre 30 – 40 € pour la pose clouée.
  • Entre 25 – 35 € pour la pose collée.
  • Entre 20 – 30 € pour la pose flottante.

Source image à la une :  pixabay