Dormemenuiserie » Travaux » Comment remettre l’électricité de notre maison aux normes ?

Remettre l’électricité aux normes de sa maison est indispensable. On note qu’une maison sur 4 dispose d’une installation non conforme aux critères de sécurité électrique en vigueur. Quand on achète une maison ancienne, il est important de vérifier la conformité des installations électriques pour se protéger du danger. Voici comment faire. 

Remettre l’électricité de notre maison aux normes : l’intérêt

Source image : Pixabay

Remettre aux normes l’électricité de sa maison est obligatoire et non optionnel. Cette démarche permet de :

Lire également : Quels sont les volets les plus faciles à entretenir ?

  • Prévenir une installation électrique dangereuse.
  • Réduire les risques d’électrocution et d’incendie.
  • Assurer sa sécurité.
  • Profiter d’un grand confort.

Cela implique certes des travaux, mais l’ampleur dépend de l’état dans lequel se trouvent les installations électriques. La mise en conformité est tout de même essentielle pour veiller à la sécurité de ses appareils électriques et de tous les occupants

Il est donc important de vérifier : 

A lire aussi : Comment choisir son volet roulant ?

  • La mise en conformité avec la norme NFC 15-100.
  • La mise en sécurité.

Pour la mise en conformité avec cette norme, elle s’applique obligatoirement aux : 

  • Logements neufs.
  • Bâtiments en construction.
  • Installations nouvelles d’un bâtiment suite aux extensions.
  • Rénovations lourdes.

Si l’électricité n’est pas conforme dans sa maison, le distributeur d’électricité pourra refuser d’alimenter son logement. 

Pour la mise en sécurité, cela touche les logements anciens. Il faudrait dans ce cas vérifier l’installation électrique tous les 10 ans et réaliser un diagnostic d’installation électrique dans le cadre d’une vente ou d’une location. 

 

Remettre l’électricité de notre maison aux normes : ce que dit la loi

La norme NFC 15-100 évoque toutes les obligations notamment en matière de réseau électrique. Cette norme a été mise en place pour : 

  • Assurer la sécurité des occupants.
  • Garantir le bon fonctionnement des appareils électriques.

Elle régit les réglementations de l’installation du logement et dicte les mesures et les équipements à mettre en place : 

  • L’installation d’une Gaine Technique de Logement ou GTL.
  • La protection des circuits.
  • La présence d’un équipement minimum obligatoire dans chaque pièce.

Chaque pièce de la maison doit alors disposer des installations électriques conformes à cette norme. 

Il existe aussi des règles à respecter pour la mise en sécurité d’un logement face aux risques électriques. Il faut alors vérifier quelques points dont : 

  • L’existence d’un compteur électrique.
  • L’existence d’un dispositif de protection différentiel.
  • La présente d’un dispositif de protection contre les surintensités.
  • L’existence d’une liaison équipotentielle.
  • La protection des fils électriques par des conduits,
  • L’absence de tout risque de contact direct avec des équipements sous tension.

Un dispositif de protection différentiel est obligatoire pour : 

  • Détecter une fuite de courant.
  • Couper automatiquement le courant.
  • Prévenir un contact entre les masses métalliques et une personne.

Pour chaque circuit, on doit aussi installer un dispositif de protection contre les surintensités

Pour la liaison équipotentielle, il s’agit d’une protection qui garantit l’absence de courant électrique entre plusieurs conducteurs électriques. Elle a pour fonction de protéger les occupants contre l’électrisation. 

Il faut aussi prévoir des travaux de rénovation pour mettre les installations aux normes.

Remettre l’électricité de notre maison aux normes en faisant appel à un professionnel

La remise aux normes de l’électricité dans une maison doit être réalisée par un professionnel, notamment un électricien. Seul un professionnel sera en mesure de : 

  • Diagnostiquer l’état de son réseau électrique.
  • Déterminer le type de rénovation à réaliser.
  • Établir un devis.
  • Mettre en conformité son électricité en suivant les normes en vigueur.

Notons que le coût de cette intervention dépend des besoins et du type de prestation à solliciter. En tout cas, il faut prévoir : 

  • Environ 100 euros pour un diagnostic électrique. 
  • Entre 50 et 100 euros par m2 pour une rénovation électrique partielle.
  • Entre 80 et 100 euros par m2 pour une rénovation électrique totale.
  • Entre 35 et 60 euros de l’heure pour un tarif horaire.

Source image à la une : Pixabay