Dormemenuiserie » Travaux » Comment choisir son volet roulant ?

Un volet roulant est un élément essentiel d’une maison. Il joue un grand rôle dans l’occultation d’une porte ou bien d’une fenêtre. Mais on l’utilise très souvent sur les fenêtres. Le choix d’un volet roulant repose sur quelques critères dont il faudrait prendre en compte. 

Choisir son volet roulant : se poser les bonnes questions

Source image : freepik

Pour choisir son volet roulant, il est indispensable de se poser les bonnes questions. Un volet roulant est avantageux dans la mesure où on souhaite gérer la luminosité et créer une ambiance un peu tamisée dans une pièce comme sa chambre. 

Cela peut vous intéresser : Comment remplacer une fenêtre ?

En utilisant un volet roulant, on peut alors faire la sieste en toute sérénité après le déjeuner ou bien regarder aisément la télévision sans que le soleil nous dérange. 

Un volet roulant est d’abord : 

A lire en complément : Quels sont les volets les plus faciles à entretenir ?

  • Formé d’un tablier.
  • Composé des lames qui se relient entre elles.
  • Ces lames s’enroulent autour d’un axe.

Le rôle d’un volet roulant est donc de : 

  • Occulter la lumière.
  • Renforcer la sécurité de la maison.
  • Assurer l’isolation thermique et phonique.

Il faut tout de même tenir compte de certains paramètres avant de choisir son volet roulant. Ainsi, il faut se demander si on veut : 

  • Choisir un volet roulant dans une maison rénovée ou neuve.
  • Choisir une pose en applique ou en tableau.
  • Choisir un volet roulant avec ou sans moteur.
  • Choisir un volet roulant filaire ou non ou bien solaire.
  • Choisir un volet roulant en PVC ou en Alu.

Mais il faudrait aussi prendre en compte le type de pose et l’emplacement ainsi que les diverses options. 

Les critères pour choisir son volet roulant 

Évidemment, il existe énormément de critères pour choisir son volet roulant. Mais il faut prendre en compte: 

  • Des systèmes : monobloc, rénovation, traditionnel, volet roulant tunnel.
  • Des matériaux : PVC, bois, aluminium, composite.
  • Des manœuvres : manuel, électrique.
  • Des dimensions.
  • De l’isolation thermique.
  • De l’esthétique.
  • De la sécurité.
  • Du prix.

Ce sont des critères essentiels si on doit choisir le volet roulant répondant à ses critères d’exigence. Notons tout de même que plus un volet roulant est récent et sophistiqué, plus il est performant et isolant. 

L’isolation thermique et phonique est un point fondamental ainsi que l’épaisseur des lames. Il faudrait aussi parler de la maniabilité du volet roulant. La manœuvre électrique simplifie le quotidien et évite aussi les efforts pour l’ouverture ou la fermeture du volet roulant. 

Il est donc important de tenir compte de tous ces détails avant de choisir un volet roulant le plus en adéquation à ses besoins. 

Choisir son volet roulant : évaluer ses besoins

Choisir un volet roulant nécessite une profonde réflexion car après tout, on peut payer le prix fort pour ce projet d’acquisition. En tout cas, pour faire le bon choix, il faut d’abord évaluer ses besoins et tenir compte de l’utilité du volet roulant pour son quotidien ou pour sa maison. Aussi, il est important d’adapter son choix de volet roulant à ses besoins. Par exemple, on a besoin d’un volet roulant pour : 

  • Renforcer l’isolation thermique et phonique de la maison.
  • Assurer la sécurité de la maison contre les effractions.
  • Préserver son intimité et se protéger contre les regards indiscrets.
  • Gérer la luminosité.

Ainsi, le choix d’un volet roulant va dépendre grandement de ses besoins au quotidien. On peut donc choisir un volet roulant selon le niveau de protection recherché, l’ambiance à restaurer, le niveau d’occultation et l’isolation. 

Outre cela, un volet roulant continue d’évoluer au fil du temps. On retrouve de nos jours : 

  • Des volets roulants motorisés.
  • Des volets roulants domotisés ou programmés.
  • Des volets roulants avec télécommande.

Tout cela pour dire qu’un volet roulant est tout sauf inefficace. Il remplit diverses fonctions que ce soit en protection de l’habitat ou contre les regards indiscrets qu’en occultation et en isolation thermique.